PDF versionPDF version

Réseaux professionnels

Reseau professionnel

Sous ce titre particulier est regroupée une information sur les les newsletters, les  listes de diffusions , ainsi que sur les Réseaux sociaux et plus particulièrement les Réseaux Sociaux Professionnels développés dans le cadre du Web 2.0.  Bien souvent le contenu de l’information dispensé par ces media sert à se constituer une information de vieille professionnelle  (carrière, communication, informations sur les secteurs d’activités, etc…).

Les listes de diffusion et Newsletters

Mailing list, forum

Les listes de diffusion (ou listes de discussion) sont des forums utilisant le courrier électronique. Différence essentielle avec les newsgroups, il est nécessaire d'être abonné pour y participer.

L'abonnement à une liste est le plus souvent gratuit, mais toutes ne sont pas publiques ni accessibles.

La principale difficulté sera d'identifier des listes intéressantes.

S'abonner à une liste de diffusion

La procédure générale consistera à envoyer un message d'abonnement au gestionnaire de la liste qui pourra être une personne physique, mais qui sera le plus souvent un automate (un ordinateur exécutant un programme). L'adresse du gestionnaire de la liste sera très souvent du type "listserv@nom-machine" ou "mailbase@nom-machine".

Typiquement, un courrier d'abonnement ne comportera pas de sujet. Dans le corps du courrier on trouvera l'instruction subscribe suivie du nom de la liste à laquelle on s'abonne.

Le gestionnaire vous répondra en vous indiquant s'il accepte votre abonnement ou non. Le cas échéant, il vous enverra un message de bienvenue qui contient toutes les instructions d'utilisation de la liste : adresse à laquelle doivent être envoyés les messages adressés aux abonnés, commande de désabonnement, comment obtenir la liste des abonnés, les archives... Ce message doit être gardé précieusement.

Pour en savoir plus

  • Les pages de Wikipédia en Français et en Anglais consacrées à ce sujet.  Ce sont des pages d'information très complètes sur le sujet.

Exemples de listes de diffusion

  • The Scout Reportis the flagship publication of the Internet Scout Project. Published every Friday, continuously since 1994, the Scout Report is one of the Internet's oldest and most respected publications. It provides a fast, convenient way to stay informed of valuable resources on the Internet. Voir la liste du Scout Report Archives donnée par la requête "mailing list".

Identifier des listes de diffusion

  • Publicité dans les revues : cela fonctionne bien également puisque les revues s'adressent à un public ciblé que l'on peut ainsi assimiler à un réseau.
  • Se rendre sur un site web fédérateur qui rassemble des forums privés recensés nulle part ailleurs. Citons les forums concernant le logiciel Adobe
  • Consulter des catalogues de listes : ceux-ci ont des contenus très divers (de 5 000 à 90 000 listes proposées !) ; il faut les interroger avec des mots-clés généralistes car ils décrivent le sujet de la liste de façon toujours très brève (une ligne ou deux). Il faut interroger plusieurs catalogues, car aucun n'est exhaustif.
  • Listes internationales : CataList , 53 945 listes publiques (20 juin 2011), JISCmail indexe les listes de discussion de la communauté scientifique anglaise.
  • Identifier des listes de discussion à l'aide d'un moteur de recherche
  • Sur un moteur de recherche, utiliser des mots-clés tels que : mailing list, liste(s) de discussion, de diffusion, et préciser le domaine de la liste (combustion par exemple).

Créer et utiliser une liste de discussion

Les listes de discussion, au delà de l'information qu'elles recèlent, sont aussi d'excellents outils de travail en groupe. Plusieurs services offrent aux internautes la possibilité de créer leurs propres listes de discussions, pour des besoins récréatifs ou sérieux. Nous vous en proposons une sélection ci-dessous.

A noter, le service informatique ou le prestataire d'accès dont vous dépendez vous offre peut-être déjà ce service. Renseignez-vous !

  • Topica is a free Internet service that allows you to easily find, manage and participate in email lists. Topica makes email lists accessible and easy to use for anyone, from the most expert list owner to the newest list subscriber
  • Yahoo! Groups is a free service that allows you to bring together family, friends, and associates through a web site and email group. You don't need to know HTML to create your own site. Yahoo! Groups offer a convenient way to connect with others who share the same interests and ideas.

Les réseaux sociaux et les réseaux sociaux professionnels (ou RSP)

Les réseaux sociaux ou plus exactement le réseautage social couvrent plusieurs champs d’application d’Internet grâce aux diverses possibilités induites par le Web 2.0. Mais pour ce qui nous concerne, ces applications servent à constituer un réseau social afin de faciliter les flux d’information professionnelles, la gestion des carrières professionnelles, les rencontres, le travail collaboratifs grâce à la participation active des internautes. Il est à noter que les participants des réseaux sociaux forment une communauté virtuelle. Cette communauté est un groupe de personnes qui communiquent par l’intermédiaire de courriels mais surtout de services liés au Web 2.0 (Facebook, Viadeo, Twitter, etc…) pour des raisons professionnelles, sociales, éducatives ou autres. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de suivre ce clip pédagogique à l'usage des réseaux sociaux en entreprise. Ce film a été réalisé par l'université numérique thématique Aunege .

Historique

Fin des années 90, les  premiers sites web dit de réseaux sociaux apparaissent : en 1995, Classmate.com puis en 1997 Company of friends le réseau en ligne de la revue commerciale portant le même nom (spécialisée dans la net-economie).  La même année apparait  Sixdegrees.com le premier réseau social précurseur de FaceBook. Actuellement, il existe plus de 200 sites de réseautage social. La popularité de ces sites a rapidement grossi avec les succès de Myspace puis de FaceBook , PinterestV Kontakte (qui annonce 100 millions d'utilisateurs dans l'ex-bloc de l'est et plus particulièrement en Russie) Google+LinKedIn, etc…Microsoft, via son moteur Bing a aussi ouvert un réseau social So.cl, destiné aux étudiants. Il existe aussi des réseaux alternatifs très accès sur la culture du libre comme Diaspora qui est un mixte entre Twitter et FaceBook pour le fonctionnement. On peut aussi citer identi.ca . Wikileaks a également lancé son réseau social, WL Friends. Wikileaks entend ainsi entrer en concurrence directe avec Facebook grâce à un réseau crypté, à l'abri des gouvernements et où les opinions politiques ont leur place. "

Les réseaux sociaux professionnels ou RSP

Après ces premières réussites et en particulier celle du site Myspace.com  des réseaux sociaux dédiés au monde des affaires et aux relations professionnelles sont apparus. Ce fut le cas de LinKedIn (100 millions d’utilisateurs) et de Viadeo (35 millions d’utilisateurs) qui permettent de promouvoir ses compétences professionnelles dans le cadre du travail.

  • Pour Viadeo, la page d’accueil précise très clairement les objectifs de ce RSP :  1/ Networking : Retrouvez vos collègues et camarades d'études, Enrichissez votre carnet d'adresses, Echangez, Annoncez, Communiquez ; 2/ Business : Rendez visible votre offre, vos produits, Trouvez prospects et clients, dentifiez les experts de votre secteur ; 3/ Carrière : Vos contacts connaissent votre futur employeur, Affichez votre expertise : faites-vous chasser, Trouvez vos futurs collaborateurs.

Les RSP et RSPi outils professionnels de base

Dans ces cas de figure à la différence de FaceBook, Twitter ou Myspace, on a affaire clairement à des réseaux sociaux professionnels (RSP). Ces produits  peuvent nous intéresser pour créer du contenu (CV, communication commerciale, guide et produits, etc…) et participer à une communauté professionnelle identifiée. Il existe aussi des réseaux sociaux professionnels internes (RSPi) qui sont liés à des entreprises et donc peu accessibles à tout à chacun à la différence des RSP.

Les RSP investi par les grandes entreprises

Ceci dit les grandes entreprises établissent des partenariats actifs avec les opérateurs RSP afin de mettre en lien leurs développements propres et le marché de l’emploi. Ainsi, l’APEC ou Thalys ont conclu des accords avec Viadeo.

Comment participer aux RSP

Pour faire partie de ces réseaux, il faut s’enregistrer ou se faire inviter par un de ces membres suivant la politique définie par le produit.

D’autres RSP généralistes

Enfin, à côté  de Viadeo et de LinKedIn il existe  plusieurs autres réseaux dont les réseaux de networking professionnel Xing (10 millions de membres), Plaxo, etc.

Des RSP liés à des thématiques précises

  • La société savante américaine de physique (AIP) a lancé en 2010 un service en ligne gratuit de « social networking » à l’image de nombreux sites du web 2.0. UniPHY permet aux physiciens, ingénieurs et autres scientifiques de se connecter directement à leurs contacts professionnels, de recenser et découvrir les chercheurs ayant l’expertise nécessaire pour de futures collaborations.
  • Academia.edu est l'un des principaux réseaux sociaux des universitaires et chercheurs anglo-saxons. Lancé en septembre 2008, il est devenu l'un des plus importants RSP thématiques (413 000 inscrits). On peut y trouver des chercheurs, des équipes de recherche et leurs thématiques  ainsi que de nombreux travaux de recherche. On peut aussi citer ResearchGate qui compte aujourd'hui 2,5 millions de membres (chiffres février 2013), une présence dans 192 pays, la première bourse d'emploi scientifique mondiale avec 17.000 offres actives et un open-access de 60 millions de publications. Fort de son succès auprès de la communauté scientifique, le site compte aujourd'hui sur le support de nombreuses institutions privées et publiques. ResearchGate donne donc accès (gratuitement) à un open-access grâce à des partenariats avec les principales bases de données mondiales (PubMED, IEEE, arXiv, CiteSeer, Cornel University library, NASA, RePEC, BioMED Central, etc.), de grandes universités, écoles doctorales et laboratoires; ainsi que l'ajout manuel des travaux et publications des 2,5 millions de membres. Enfin, nous pouvons aussi citer dans une toute autre thématique SoundCloud qui est considéré comme un réseau social collaboratif de partage de musique, etc…
  • Enfin, on peut aussi citer le réseau social  (d'origine américaine) du monde du livre Goodreads . Il compte actuellement 14 millions de participants  pour un accès à environ 80 millions de livres.

Pour mener des recherches sur le contenu des Réseaux sociaux

Google, Yahoo !, Baidu ou Bing ont du mal à mener  des recherches approfondies à propos des contenus de Facebook, de Twitter  et d’autres réseaux sociaux ? Kurrently  est un moteur spécialisé dans ce domaine qui donne de bons résultats.

  • IceRocket real time search est aussi un moteur de recherche en temps réel qui permet de surveiller ce qui se dit au sujet de votre entreprise ou marque sur Twitter, Facebook,  le web, les blogs mais aussi les news et les buzz .
  • Findasocialnetwork  est un moteur de recherche qui permet, à partir d’une requête, de renvoyer une liste de résultats comprenant les réseaux sociaux qui traitent -entre autre- de cette requête