PDF versionPDF version

Etape 6 : Analyser les résultats

Phase : 1 – Évaluer la fiabilité d'un document

Qui est l'auteur-rédacteur ?
Qui publie le document ?
Comment est-il diffusé ?
Journaliste, étudiant, scientifique, personnalité ou organisme reconnu, entreprise commerciale, particulier, etc.
Quel est l'objectif de l'auteur ? Informatif,
Commercial,
Promotionnel, publicitaire,
Controverse.
Quand l'information a-t-elle été publiée ? Date de publication
Site web : date de création et date de mise à jour
Quelle est la nature du document ? Document primaire, résumé d'un document préexistant, travail d'étudiants, etc.
Comment l'information est-elle transmise ? Mise en page, structuration du document,
Références à d'autres documents (bibliographie),
Sommaires, plan de site, illustrations légendées.
Cette information peut-elle être "recoupée" avec d'autres sources ? Auteur considéré comme expert dans le domaine,
Citation de l'auteur sur d'autres sites, dans d'autres publications, etc.,
Argumentation reprise par d'autres groupes de travail, d'autres équipes de recherche.

AIde mémoire => Evaluation de l'information trouvée sur Internet

Phase : 2 – Évaluer la pertinence  de l'information par rapport à votre problématique

Pistes et questions qui peuvent aider votre jugement :

  • L’information est-elle intéressante dans le cadre de votre recherche ?
  • Les notions découvertes peuvent-elles être utiles à votre argumentation ?
  • L'information est-elle assez récente pour votre sujet ?

Phase : 3 – Évaluer la qualité de l'information

Information contrôlée Est-ce une source validée par une autorité officielle ?
Information scientifique et technique Plusieurs écoles scientifiques peuvent proposer des points de vues opposés. Il est important de multiplier les sources pour offrir un panorama large de pensée.
Information mouvante du web Cette information nécessite un contrôle particulier : l'auteur ne se désigne pas toujours ; la page web peut disparaître d'une semaine à l'autre...

Coût de l'information

L'information est extrêmement coûteuse : achat, temps de travail (recherche, collecte, analyse, capitalisation, stockage, diffusion). Éviter donc les informations obsolètes, non contrôlées, noyées dans un flux non gérable, non transmises, qui se perdent... Attention, la non information est également coûteuse.

Phase : 4 – Mémoriser et organiser les informations

En matière de méthodes de travail, personne n’est identique : il existe plusieurs méthodes pour prendre des notes.

Méthode linéaire Copies de phrases importantes en suivant la structure du texte.
Méthode structurée Mise en évidence de la structure et de la logique du texte.
Méthode heuristique Retranscription du discours sous forme de schéma. Les notions principales sont au centre de la page et les notions secondaires sont à la marge.
Tableau des mots clés Présenter dans un tableau les points forts et leurs sous-notions en parallèle.
Grille SPRI (situation, problème, résolution, information) Particulièrement adaptée à un compte-rendu de réunion.

Conseils pour la rédaction des notes :

Enfin n'oubliez pas de relever les informations nécessaires pour établir votre bibliographie.

  • Concentrez vous sur les mots porteurs de sens (mots clés) et résumez l’idée,
  • Surlignez les informations difficiles à retenir (données chiffrées, dates, noms propres),
  • Utilisez des abréviations, elles vous feront gagner du temps,
  • Ne notez pas tous les exemples, mais gardez le plus parlant,
  • Ayez recours à des tableaux, des schémas et des graphiques.